Fonctionnement du Service de Santé de la Marine en Tunisie

p/fgAHesnard200.jpg

Index

IV REGION MARITIME   Bizerte, le 26 Mars 1943
---------------    
DIRECTION
DU
SERVICE DE SANTE
   
---------------    
No 212 Le Médecin Général Hesnard
  Directeur du Service de Santé de la IVo
Région Maritime
  A Monsieur le Médecin Général de 1o classe, Directeur Central du Service de Santé
S/C. de Monsieur l'Amiral, Secrétaire d'Etat à la Marine, Vichy
  -:-:-:-:-:-:-:-
  Objet: Compte-rendu du fonctionnement du Service de Santé Marine Tunisie
  J'ai l'honneur de vous rendre compte de la situation actuelle du Service de Santé de la Marine et du camp retranché de Bizerte.
  Depuis le 1er Janvier 1943, date de mon précédent compte-rendu, elle s'est caractérisée par un déplacement des opérations de guerre sur Ferryville et par une accentuation de la concentration de mes services à FERRYVILLE : 4 Hôpitaux auxiliaires, représentant l'Hôpital militaire de Bizerte replié - dont l'un spécialisé partiellement dans le traitement de la maladie no 2 - centrés autour de l' Hôpital principal (Hôpital Maritime de Sidi-Abdallah).
  1.- Les services extérieurs, raréfiés, comportent:
  a)- un poste de secours à Bizerte dont dépend le service médical des services des Travaux Maritimes et services publics repliés dans les carrières de la banlieue.
  b)- Un Poste de secours à la Baie-Ponty, dont dépend le service médical des services des Travaux Maritimes et Industries Navales à Karouba, aux chantiers avoisinnants (dont la carrière souterraine de Bou-Hallouf) et à la Baie des Carrières.
  c)- Un service médical commun à la D.P. et à l'Arsenal de Sidi-Abdallah.
  2.- Les Hôpitaux, dont l'Hôpital principal, fonctionnent intensivement du point de vue du nombre des blessés et malades (Nombre moyen des hospitalisés : 300), pour la grande majorité de l'Axe; mais de façon depuis peu réduite en ce qui concerne ses moyens : à la suite de bombardements répétés de Ferryville et surtout de la terrible explosion de l'arsenal du 23 Mars, portes et fenêtres ont été arrachées, toutes les vitres pulvérisées, des cloisons de briques intérieures des services effondrées, toutes les toitures avariées; les salles d'opération en surface à peu près inutilisables; une certaine quantité de matériel des laboratoires et du Magasin - dont un stock de chloroforme en voie d'épuration - détruit. L'eau coupée a été rétablie, le secteur électrique de l'arsenal détruit est en voie d'être remplacé par le secteur de la ville aussi longtemps que celui-ci tiendra.
  L'Hôpital a été, sur toute sa surface, criblé de centaines d'éclats d'obus, de bombes, de coques de navire et même d'obus entiers et d'énormes fragments de fonte; il n'y a eu fort heureusement que quelques blessés légers à déplorer, tout le personnel étant dans les abris ou caves.
  3.- Les besoins sont les suivants:
  Matériel suffisant, sauf : Chloroforme anesthésique, sulfamides (antivénériens et antiinfectieux), films radiographiques d'usage chirurgical courant, leukoplast, éther anesthésique.
(Demandés par message à l' Amirauté Française).
  Personnel suffisant dans les limites où l'Axe ne nous confie pas plus de blessés qu'il n'est possible de traiter.
  Par ordre de Monsieur le Vice-Amiral Commandant la Marine en Tunisie, sur proposition expresse de l' Axe, 4 Officiers du Service de Santé - proportion très inférieure à celle des autres corps - seront rapatriés : les deux pharmaciens chimistes de l'arsenal dont le laboratoire est détruit, le Médecin de la D.P. dont le service disparait et le Médecin de 2e classe AURY, en surnombre. - Deux médecins civils sont conservés sous contrat.
  - Discipline parfaite de tout le personnel européen; revendication relative à leur solde chez indigènes, actuellement calmées. Personnel docker antérieurement abondant chez marins licenciés, actuellement difficile à recruter et à conserver même comme requis depuis interdiction cumul.
  Locaux assez sérieusement détériorés, actuellement en réparation. Une détérioration nouvelle, plus grave, entrainerait obligation réduire proportionnellement services hospitaliers. Les sous-sols du Magasin ont été partiellement transformés en salles d'Hôpital protégées; quelques abris construits encore très insuffisants (faute de matériaux) en nombre et en solidité.
  Ravitaillement beaucoup plus difficile, par restrictions, mais encore suffisant.
  4.- Relations avec l'Axe : très satisfaisantes. Autonomie complète, aucune friction.
  5.- Etat sanitaire reste suffisant malgré conditions précaires d'existence des populations civiles. Petite épidémie disséminée de Typho´de. Pas de Paludisme.
  Toutefois, depuis fin Janvier, épidémie sévère de Typhus sur la rive droite, ayant débuté par Menzel-Djemil, Abderrahman (foyer principal, 300 malades, au début 4 décès par jour sur 4000 habitants), El-Alia, se propageant encore maintenant vers Porto-Farina, Metline et Ras-Djebel, mais en régression très nette. Ferryville à peu près entièrement épargnée ainsi que Bizerte (population très réduite).
  Toutes mesures prises mais lentement vu difficultés nombreuses. Vaccination généralisée et obligatoire par équipes médicales avec infirmiers itinérantes; poste d'épouillage de fortune et mobiles installés à Menzel-Djemil et El Alia, le Lazaret prévu à Ben-Negro n'étant pas disponible. Cordon sanitaire par sénégalais et barrage contrôle sur les routes par police française supplétive.
  Ai été chargé par le Résident Général de France de Direction Santé Publique région Bizerte - Ferryville et contrôle réorganisation progressive du Service de Santé de l'Armée française en Tunisie.
  Matériel précieux du Magasin de Sidi-Abdallah (réservé pour besoins éventuels Métropole) préparé après sélection soigneuse et emballé: Environ 430 Kgs. 1 mètre-cube.
  En l'absence de directives centrales, il serait peut-être possible d'obtenir de l'autorité occupante locale l'évacuation de ce matériel par avion sur France en cas de menace de capture par partie belligérante adverse.
  Demande instamment directives à ce sujet et aussi concernant les grandes lignes de mon organisation actuelle; sinon approbation des mesures prises.

p/AHSign.gif

BIZERTE, le 26.03.43
Le Médecin Général Hesnard
Directeur du Service de Santé
 
Destinataire
D.C.S.S. Vichy
 
Copies: Méd. Ppa BERTROU
Pharm.chim. Perret
pour Lemonnier 1 exemplaire à Vichy
  p/fgAHesnard201.gif
  27.3.43 Je viens de recevoir votre réponse. Au nom de tout mon personnel: Merci de tout coeur
Je n'envisage donc, jusqu'à nouvel ordre, aucune évacuation de matériel.
Vos directives seront fidèlement exécutées.
  p/AHSign.gif

 

 

Version : 27.03.2005 - Contents : Martine Bernard-Hesnard

Codewriter: Visual Basic Application - Programmed by : Marzina Bernez
Webdesign & Copyright : Marzina Bernez

URL http://bernard.hesnard.free.fr/Hesnard/Angelo/Bizerte24.html