Manuscript de Bizerte:
Avant-propos

Index

p/fgAHesnard295.jpg

 

Que l'historien en quête de document n'ouvre pas ce livre: Il n'y trouverait que des fait aujourd'hui bien connus. Si, dans la reconstitution des événements de guerre en Afrique du Nord, l'intérêt s'est jusqu'ici, principalement porté sur le débarquement des alliés et les curieuses intrigues d'Alger, ce qui a trait au contact de la population de Tunisie avec les Troupes de l'Axe a été déjà rapporté, d'ailleurs brièvement. Quant aux événements de Bizerte, de Novembre 1942 à Mai 1943, en dehors de la documentation précise sur les premiers jours de l'occupation, diffusée par des informateurs qualifiés comme l'ambassadeur Kammerer, un voile pudique en a dissimulé le long et affligeant déroulement.

Voulant faire connaître l'essentiel des faits dont il a été le témoin désintéressé, l'auteur ne s'est pas abusivement haussé au plan de la narration historique. Médecin et psychologue professionnel, il a cherché seulement à analyser l'état d'esprit des auteurs et comparses de ce drame mi-burlesque mi-tragique. A démêler l' élément de vérité banale qu'est le "coéfficient psychologique" de cet épisode de la guerre. Facteur impondérable et pourtant capital, dont on sait qu'il échappe souvent au jugement populaire, mal informé, et qu'il désoriente parfois ceux-là même dont le rôle est d'apporter une contribution à l'histoire.

Le cas des français assemblés par le hasard des circonstances dans ce paisible petit port de guerre, isolé de la tourmente mondiale, qui se virent un jour placés au centre même du grand Conflit, submergés par la rafale de la guerre aérienne et encerclés par la marée montante de la Wehrmacht, qui subirent ensuite durant six mois l'infiltration massive de l'occupant dans des conditions étrangement déprimantes sans possibilité de résistance ni vélléité de collaboration, puis qui, libérés de leur cauchemar, se tournèrent avec une confiante gratitude vers leurs compatriotes plus heureux d'Afrique du Nord pour n'obtenir de leurs libérateurs qu'un déconcertant mépris, - tel est le sujet, sans grandeur mais non sans intérêt humain, des chapitres qu'on va lire.

Nous vivons aujourd'hui une époque d'inquiétude de la conscience collective, où s'évoquent spontanément de grands problèmes de destinée. Où les témoignagnes déjà quelque peu oubliés, de la récente guerre - soit grandioses, comme les innombrables récits héro´ques de la Résistance, soit très humbles, comme les menus incidents racontés dans ce livre - ne peuvent plus être publiés sans susciter une curiosité relative à l'enseignement humain qu'ils comportent. C'est pourquoi l'auteur, qui s'est d'ailleurs attaché davantage à rendre l' impression qui se dégageait des événements qu'à les noter dans leur sécheresse objective, en donnant à ses souvenirs une forme romancée qui respecte leur rigoureuse exactitude, a, pour finir, tiré de ses observations une courte moralité.

Celle-ci est à l'usage de citoyens moyens comme lui. Elle incline à penser que le sage et fraternel peuple de France vaut mieux que la tourbe inquiète, superstitieuse et méfiante qu'ont fait passagèrement de lui ceux qui, dans leur dédaigneuse ignorance des aspirations profondes de sa masse laborieuse profitèrent de ses malheurs pour le mystifier en se proclamant ses chefs.

 

 

Version : 03.08.2005 - Contents : Martine Bernard-Hesnard

Codewriter: Visual Basic Application - Programmed by : Marzina Bernez
Webdesign & Copyright : Marzina Bernez

URL http://bernard.hesnard.free.fr/Hesnard/Angelo/Bizerte38.html