Lettre de Stern-Rubarth
ancien directeur de l'Agence Wolff
au Dr Angelo Hesnard

Index

p/fgOHesnard55.jpg
  43, Church Crescent
Finchley, 9. Mai 1938
London, N.3.
Cher Docteur,  
Votre regretté frère, mon cher et fidèle ami Oswald vous aura, j'imagine, mentionné mon nom en son temps. J'ai collaboré avec lui pendant un nombre d'années pour accomplir une tâche humanitaire et extrèmement importante à ce qu'il nous semblait: la pacification du monde par un accord définitif entre la France et l'Allemagne.
Pendant cette période, abolie par l' avènement de Hitler et des siens, j'ai joué le même rôle auprès de Stresemann que votre frère jouait auprès de Briand; et à nous deux nous avons agi selon notre conscience et nos facultés pour influencer ces deux grands hommes dans une direction reconnue par eux comme la seule viable. Votre frère s'est retiré lorsque, après la mort de nos deux grands amis, il s'est aperçu de la réchute imminente allemand, j'ai essayé de continuer jusqu'à ce que le régime nazi me rendait la vie intolérable et me força, non pas ouvertement, mais par tous les moyens souterrains à sa disposition, à abandonner le pays que j'ai servi de mon mieux en paix et en guerre.

Depuis fin 1935 ici, je me suis e.a. occupé de préparer un compte-rendu autobiographique de la période heureuse dont je parle plus haut; en Automne un livre paraitra qui s'appelle "Three Men Triedů" - "Trois hommes essayèrentů" Pour les passages ayant trait à Briand, que j'ai eu l'honneur de connaitre assez intimement, servant souvant de lien entre lui et les hommes d'Etat allemands, le matériel est assez maigre - et voilà pourquoi j'ose venir vous importuner. Je sais que feu votre frère préparait une biographie de Briand qui n'a jamais parue, donc est restée inachevée sans doute, mais je présume qu'il en existe une bonne part: ne serait-ce pas possible d'en prendre connaissance pour l'oeuvre, dont je vous parle? Je citerais loyalement l'auteur, qui du reste remplit, dans nos exploits en commun, les pages déjà écrites - ou bien j'insérerais tel que ce qu'il aura accompli, en cédant volontiers la part proportionelle de ce que ce livre rapportera à ses héritiers - ou bien je m'offre pour contribuer de mon côté à une publication séparée de ce qui doit être écrit dans sa petite main si nette, pour l'arrondir.

En un môt - tout ce que je pourrais apprendre me sera précieux et je vous en serais infiniement reconnaissant. En attendant permettez-moi, cher Docteur, de vous serrer la main en souvenir de cet homme si généreux, si brillant et si profondément humain, qui était votre frère et mon très cher ami.

 

(Dr. Stern-Rubarth,
ci-devant Directeur de l'Agence Wolff)

Version : 09.12.2004 - Contents : Marzina Bernez-Hesnard

Codewriter: Visual Basic Application - Programmed by : Marzina Bernez
Webdesign & Copyright : Marzina Bernez

URL http://bernard.hesnard.free.fr/Hesnard/Oswald/oHesnard30.html