Léon Bernard
(1887-1967)

Index

 

 

   
p/fpBernard8.jpg
C'est avec une vive émotion que nous avons appris le décès survenu le 1er Août à Nantes, à l'âge de quatre-vingts ans de M. Léon Bernard, directeur honoraire de la Compagnie nantaise des Chargeurs de l'Ouest. Né à Nantes en 1887, M. Léon Bernard, devenu orphelin, est âgé de quatorze ans lorsqu'il entra en 1901, à la société Les Voiliers Nantais. C'est dans cette maison, fondue plus tard avec les Chargeurs de l'Ouest, puis la Compagnie nantaise des Chargeurs de l'Ouest, qu'il fera toute sa carrière jusqu'à sa retraite à la fin de l'année 1942. Nommé à des fonctions de responsabilité dès 1912, il devint directeur commercial le 1er janvier 1935.
Guerre14_18/f/LeonTardieup.jpg
Entré dans le monde maritime à l'époque des grands voiliers, M. Léon Bernard a consacré toute sa vie, même au delà de la retraite, aux hommes et aux affaires de la mer. Avant même 1914, il était devenu un spécialiste de l'exploitation des voiliers au long cours et c'est ce qui le fit appeler en 1918-1919 à la mission Tardieu aux Etats-Unis. Il avait la confiance d'hommes tels qu'Alphonse Rio et le président Nicol et dirigeait l'exploitation d'une cinquantaine de voiliers pour le compte du gouvernement français.
Guerre14_18/f/LeonUSAp.jpg
Son action ne s'arrêta pas avec l'époque de la voile et sa réputation dans le monde de l'affrêtement lui valut d'être directement nommé Officier du Mérite Maritime à la création de l'ordre.
Sa carrière au service de la mer et de la "Nantaise" ne connut d'autre interruption que celle de la guerre 1914-1918. Parti comme soldat au 265e régiment d'infanterie de Nantes, M. Léon Bernard, après les dures batailles de la Somme et du Chemin des Dames, pour ne citer que les principales, termina la guerre comme lieutenant. Il sera fait chevalier de la Légion d'honneur à titre militaire après avoir été plusieurs fois cité et blessé.
M. Léon Bernard a pris une part importante dans l'organisation des armateurs français au tramping "pondéreux"; même après sa retraite, il continua par ses conseils à encourager les efforts de tous les maritimes ayant le souci du bien commun. Au cours de sa vie bien remplie, il n'oublia jamais que les navires sont armés par des hommes et garda son affectueuse amitié à tous les navigants anciens ou plus jeunes qu'il avait eus à ses côtés. Parmi les nombreux témoignages d'affection qui lui furent prodigués, le moindre n'est certes pas la présence à ses obsèques d'un nombre émouvant des anciens capitaines et navigants de la "Nantaise".
/p/fgBER0001.jpg
Nous nous joignons à ces témoignages et présentons à M. Paul Bernard, son fils, qui lui a succédé à la direction de la Compagnie nantaise des Chargeurs de l'Ouest, ainsi qu'à sa famille, nos très sincères condoléances.
(Revue du Shipping)
   

 

 

Version : 24.05.2006 - Contents : Martine Bernard-Hesnard

Codewriter: Visual Basic Application - Programmed by : Marzina Bernez
Webdesign & Copyright : Marzina Bernez

URL http://bernard.hesnard.free.fr/Hesnard/LeonBernard.html